« Cromesqui », ça commence, ça sonne comme « croquette ». Et pour cause ! Les cromesquis sont des sortes de croquettes de luxe. Mais les croquettes c’est quoi exactement ? Reprenons les bases ! La croquette est une recette relativement répandue en Europe. Il s’agit d’un salpicon, un mélange à base de légumes, fruits, viande ou même poisson, pané à l’anglaise. Le cromesquis, lui, est un salpicon trempé dans une pâte à frire. Alors sur cette base, toutes les audaces sont possibles !

Le cromesqui, son histoire !

Le cromesqui vient de Pologne mais a été largement réinventé au cours de l’histoire ! On ne sait pas vraiment qui l’a inventée, façonnée. Mais on peut imaginer que cela date d’une époque où l’on cuisinait encore avec les doigts ! Longtemps avant l’invention de la fourchette, quand on modelait la nourriture des différents ingrédients disponibles localement pour en faire une boule facile à manger ! Depuis, la recette a fait du chemin pour aboutir sur les tables des plus grands chefs du monde, de l’Espagne au Japon. Ce qui lui confère sa personnalité, c’est surtout l’alliance de 2 textures : une croustillante et une moelleuse.

Les cromesquis dans tous leurs états.

Effectivement, le cromesqui se prête à tout. Pour les petits comme les plus gros budgets et avec tous les ingrédients, ils se déclinent de mille manières ! Voici quelques exemples pour vous mettre l’eau à la bouche à l’heure de l’apéritif, en entrée, en plat et même en dessert. « Crom’exquis » aux huîtres, à l’andouillette ou au fenouil imaginés par le chef Meneau. Dans la ligne des cromesquis de luxe, existent aussi ceux au homard ou encore au foie gras et pomme de terre ! Les palais sucrés choisiront ceux au chocolat et à la noisette ou au riz au lait !

Chez Gino, on les mange à l’Italienne : au Gorgonzola ! Alors ? Qui se laisse tenter ?